Henri ESKENAZI nous livre à nouveau un article incroyable sur le COSTA RICA…

COSTA RICA, PURA VIDA.

Isla Negritos Costa Rica Dive Turtle IMG_0860 - copieDe l’Atlantique au Pacifique, des volcans Arenal et Poas à la forêt tropicale humide des nombreux parcs nationaux, le Costa Rica se divise en sept régions distinctes. San José, la capitale, est nichée au cœur d’une large vallée encerclée par les montagnes des hautes terres centrales. A l’ouest, le Centre pacifique et le sud de la péninsule de Nicoya sont une zone de transition entre deux écosystèmes sec et humide. Au nord-ouest, les plaines arides du Guanacaste et le nord de la péninsule de Nicoya sont encadrées de volcans et, à l’ouest, des superbes plages. En remontant vers le nord, les terres descendent en pente jusqu’à de vastes plaines. La région caraïbe cultive son identité africaine et ses plaines côtières se prolongent par de magnifiques plages à perte de vue. Le relief accidenté du Sud abrite une épaisse forêt tropicale humide.

IMG_2247 - copie

Le Costa Rica dispose en outre de nombreux sites de plongée où l’on peut observer une faune marine très diversifiée. Avec la Mer des Caraïbes d’un côté et l’Océan Pacifique de l’autre, des températures de l’eau entre 21 et 29°C, une bonne visibilité selon les saisons ainsi qu’une riche diversité de vie marine, ce magnifique pays, totalement tourné vers la nature, constitue un véritable paradis pour les découvertes terrestres ou sous-marines.

La côte de la mer des Caraïbes regorge de vie marine même si il n’existe que très peu de clubs. On retient surtout deux sites principaux : Isla Uvita, avec l’épave du cargo Phoenix, là même où Christophe Colomb a débarqué lors de son voyage de 1502 et qui l’a conduit à la découverte du Costa Rica. Le second site se trouve dans le parc national de Cahuita, créé en 1978 dans le but de protéger le superbe récif de corail de 242 ha que l’on peut découvrir lors d’une excursion en bateau pour pratiquer la plongée en masque et tuba. On y rencontre un galion espagnol du 18ème siècle. On y trouve aussi des mangroves, une forêt tropicale humide ainsi que deux plages de sable blanc bordées de cocotiers.

CRA_9360bis - copie

Côté Pacifique, on peut plonger au départ de la plage Tambor, près de Montezuma et de Paquera sur la péninsule de Nicoya. Isla Tortuga est une île qui offre de nombreux sites d’immersion et où il est possible de déjeuner entre les plongées. On peut y croiser des raies, des tortues et toute la faune très colorée des Caraïbes en plus de l’épave Caroline Start.

Henri ESKENAZI_Costa Rica - copie

Enfin la fameuse île Coco, véritable lieu de légende puisqu’elle a servi de repère et de cache au trésor à différents pirates pendant des décennies et a, de ce fait, inspiré Robert Louis Stevenson pour son roman l’île au Trésor.

Aquario Costa Rica DSC01109 - copieElle est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1997, et en 2002, les 1.997 km2 qui l’entourent y ont été rajoutés. Jacques Cousteau l’a même déclarée « plus belle île du monde » et elle est considérée comme un lieu magique pour les plongeurs. On y recense régulièrement les plus importants bancs de requins marteaux au monde, avec plusieurs centaines de spécimens qui y ont été observés.

Mais ceci est un autre voyage…

 Costa Rica Isla Tortuga Dive Snorkeling Seestern 2 19112010 - copie

Henri Eskenazi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s