Les îles de Guadeloupe : entretien avec Joël DEL VECCHIO

 

IMG_0151

  • Bonjour et merci de nous accorder cet entretien…Joël DELVECCHIO, vous êtes en charges du développement du marché nautique au sein du comité du tourisme des Iles de Guadeloupe…pourriez-vous nous parler de votre mission et de votre activité?

Mon travail s’organise en fonction des pics d’activités, des périodes de salon et du nombre de projet en cours. Il n’y a pas de journée « type ». Lorsqu’un dossier le nécessite, il faut se dégager du temps pour s’en occuper pleinement. C’est un dosage quotidien. J’alterne ainsi prospection, relance, suivi de dossiers, salons et démarches en tout genre. Mon objectif est de concrétiser toutes les options, et ce afin que notre Destination reçoive le maximum de visiteurs, d’identifier de nouvelles niches, mais aussi de valoriser notre territoire. Il n’y a pas de routine, puisque les îles de Guadeloupe possèdent une telle diversité d’activités en matière de nautisme (Plongée sous-marine, Voile, Kayak, Découverte en Mer, Kitesurf, Surf, Pêche au gros, Scooter des mers etc…), que je n’ai pas le temps de m’ennuyer. Dans ce métier, les qualités humaines comptent autant que les compétences techniques. Le relationnel a une grande importance. Il faut savoir se rendre disponible et ne pas avoir peur de compter ses heures lors des pics d’activités. Il est important de bien connaitre le tissu économique de sa région et savoir se constituer un réseau de partenaires, demeurent des atouts indéniables.

 

  • Les Iles de Guadeloupe sont une destination phare pour le segment de la plongée sous-marine, quelles sont les actions menées dans ce domaine?

Je pense que pour le moment, les îles de Guadeloupe ne sont pas encore considérées comme une Destination phare pour le secteur de la plongée. Le Comité du Tourisme en relation avec les professionnels, a fait un gros travail depuis sa création. Toutefois, Je pense qu’elles ne sont pas suffisamment mises en avant. Pour y parvenir, le Comité du Tourisme des îles de Guadeloupe, doit mener des campagnes publicitaires proposant les îles de Guadeloupe comme une véritable « Destination plongée » et non pas un unique spot de plongée, parce qu’il n’y a pas que les îlets « Pigeon » ou la plongée se pratique chez nous. Nous nous sommes engagés à accentuer la mise en avant sur la préservation des sites, grâce au Parc National, sur les actions menées sur la préservation des Tortues marines, depuis plus de 20 ans. Depuis 2010 il a été créé lors de la commission baleinière internationale, le sanctuaire « Agoa », qui est une aire marine protégée pour les cétacés. C’est l’un des trois sanctuaires dans le monde désigné par la commission. Toutes ces actions doivent nous permettre d’optimiser et de renforcer les îles de Guadeloupe, comme une véritable « Destination Plongée »

 14464

  • La plongée sous-marine est-elle une valeur ajoutée au tourisme en Guadeloupe?

Oui sans aucun doute, la qualité des eaux, la richesse et la diversité des fonds marins et leurs variétés réparties autour de l’île permettent à toute personne jeune et moins jeune de découvrir l’activité. Il est vrai de dire, qu’une part importante de la clientèle choisit les îles de Guadeloupe pour l’activité plongée. De plus, elle entraine une économie connexe (restauration, boutique, hébergement…). Malheureusement c’est encore une activité qui manque de visibilité.

 

  • Que diriez-vous en quelques mots pour donner envie de venir plonger en Guadeloupe?

Je dirais que les îles de Guadeloupe possèdent des fonds marins diversifiés, sauvages et accessibles à tous les niveaux de plongeurs. La Température de l’eau à faible variante, de 26 à 29° toute l’année, ainsi que la température de l’air, sont des éléments déclencheurs. Mais aussi la tranquillité des lieux, la diversité des fonds et l’accueil de la population sont déterminants. C’est une activité que le visiteur pourra pratiquer dans un environnement sécuritaire et sécurisé par le sérieux de la réglementation Française.

  • A part la plongée, quelles sont les autres activités que vous proposez?

Le tourisme dans les îles de Guadeloupe a une image étroitement associée à celle de la mer. Donc toutes les activités peuvent-être pratiquées et ce tout au long de l’année. Au-delà de ce large éventail d’activités et d’évènements nautiques, toutes les pratiques et donc tous les types d’activités nautiques sont envisageables. Vous pourrez passer du Bleu à la forêt tropicale, puisque les îles de Guadeloupe recèlent sans doute la plus grande diversité de promenades, balades et randonnées, que ce soit en bord de mer ou en pleine nature. Vous pourrez aussi visiter ou découvrir un de nos patrimoines architecturaux ou aller au contact d’une de nos traditions culturelles.

 

  • Est-ce que la situation politique dans certains pays et notamment les révolutions arabes ont eu un impact sur la fréquentation et le tourisme en Guadeloupe?

Clairement oui. En effet le printemps arabe a engendré une hausse de la fréquentation des touristes dans les îles de Guadeloupe, tous secteurs confondus. Il est vrai qu’une grande majorité des clubs de plongées en Guadeloupe ont remarqués une nette différence au niveau du volume des plongées effectuées pour cette période. Face à cette hausse, Il faut cultiver et entretenir cette fréquentation, favoriser, développer et inciter les propriétaires locaux à officialiser leur hébergement et à l’améliorer.

 

  • Un mot de la fin?

Je dirais sans hésiter que, les îles de Guadeloupe sont une destination privilégiée, puisque l’Archipel offre aux plongeurs un plan d’eau remarquable avec, entre autres, la célèbre réserve Cousteau au large de la Basse-Terre, le sec Pâté aux Saintes, les grottes du Nord Grande-Terre, la Désirade et les épaves de Marie-Galante. Autant de sites variés et multiples ou vous pourrez pratiquer : baptême de plongée, plongées sur épaves et récifs coralliens, niveau 1, niveaux 2 et 3, stages, ainsi que de nombreuses randonnées subaquatiques avec uniquement palmes, masque et tuba. Pour celles et ceux qui voudrait partir à la rencontre des îles de Guadeloupe autrement, il y a de quoi faire. Cela peut-être une randonnée à pied, à cheval, en VTT, un saut en parachute, une balade en Kayak ou en voilier, la rencontre d’une baleine, une journée de surf, une partie de pêche sportive ou un parcours de Golf à Saint-François. Cela sera toujours un plaisir intense.

Plage de Petite Anse à Capesterre de Marie-Galante

les-iles-de-guadeloupe-comite-du-tourisme logo-dashboard-165x80 (1)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s