Les petites histoires de Monsieur Di Dominico

Vers la fin des années 60 la sirotecnique avait inventer un nouveau scaphandre le EIP5 genre de scaphandre mi lourd mi volume constant et on a demandé à bibi de faire les essais en temps qu’ancien lourd j’ai essayé ce nouveau matériel pas mal. Je n’ai jamais compris pourquoi ce matériel ne s’est pas vendu sur le marché, peut-être trop cher mais mille fois plus agréable et confortable que les focs a volume constant avec le bec de canard au dessus de la tête. Dès que l’on plongée dans des eaux chargées de vase ou de sable, on prenait une douche gratuite (d’eau pourri). Bizarre bizarre comme vous le voyez sur la photo, ces enfoirés de fabricants n’ont jamais fait de scaphandre pour les nains de jardin, ni pour demi portion ou les quart de bock. Comme maintenant on peut porter plainte pour tout, je devrais porter plainte pour racisme à la taille. Rejoignez moi, je monte un club ou un syndicat avec la grande gueule que j’ai parait-il, on devrait se faire entendre. (Au fait, j’avais la coupe de cheveux à la mode, ils sont plus court mais je n’en ai pas perdu).

Pour d’autres histoires, je vous invite à visiter la page Facebook de Monsieur Di Dominico.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s