PLONGÉE SOUS-MARINE ET RECYCLAGE. Un article de sciences et avenir

Dans une petite crique au Liban, une vingtaine de plongeurs sautent dans la mer, bouteille d’air sur le dos, filet à la main: ils ne vont pas admirer les richesses sous-marines, mais collecter des déchets.

03076b6e977949c17ef2ed931f78b0eb3c736274

La « pêche » a été fructueuse ce jour-là à Tabarja, une ville côtière située à une vingtaine de kilomètres au nord de Beyrouth. Les plongeurs émergent de l’eau, déposent leurs filets verts remplis sur la jetée: ils contiennent des bouteilles en plastique et en verre, des cannettes rouillées, des boîtes de conserve. Et même des pneus.

« Ce qu’on a vu en bas, ça fait mal au coeur », déplore Christian Nader, un étudiant de 19 ans, en maillot de bain et serviette autour du cou.

Face à l’inertie gouvernementale pour régler la crise des déchets qui dure depuis plusieurs années, des Libanais ont choisi de prendre les choses en main grâce à des initiatives de la société civile et du secteur privé.

9a473040bbbd06b808fd8a6cf480f7b00a8b9f67.jpg

Christian Nader, qui pratique la plongée depuis cinq ans, participait à Tabarja à une initiative de Live Love Beirut, une association libanaise qui cherche à promouvoir une image positive du pays.

Au total, plus d’une centaine de plongeurs, recrutés sur Facebook et Instagram, ont pris part aux opérations organisées sur huit plages.

Un article www.sciencesetavenir.fr

Lire l’intégralité de l’article de http://www.sciencesetavenir.fr en cliquant sur le lien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s