35 mètres cubes de détritus retirés des fonds de Port Miou !

Le maire est venu saluer les bénévoles qui ont sorti quelque 35 m³ de déchets envasés dans les fonds de la calanque.

PHOTO C.R

Samedi dernier par une journée carrément estivale, s’est déroulée à la Calanque de Port Miou, site de mouillage léger géré par la commune, la « Journée calanque propre » : un grand nettoyage de printemps des fonds sous-marins organisé pour la 9e année consécutive.

L’opération – qui a mobilisé plus de 250 personnes dont 85 plongeurs – s’est déroulée en présence de Danielle Milon, maire de Cassis, de son adjoint à l’environnement et à la vie maritime, Marc de Caneva, de Fabrice Jullien-Fiori, conseiller communal et territorial, de représentants du Parc national des Calanques et des Affaires maritimes, de Michel Lamberti, président de l’Union nautique Marseillaise (UNM) et de Anne-Claire Jacquet, coordinatrice pour la France de l’association Jour de la Terre.

Une matinée bien remplie pour les plongeurs et les terriens qui ont sorti du fond de la calanque et acheminé en déchetterie une incroyable quantité des débris les plus variés : un véritable inventaire à la Prévert où dominaient chaînes d’amarrage rouillées et pneus d’un autre âge, mais aussi batteries, ferrailles de toutes sortes, moteurs, treuils, pontons flottants (percés !)…

 

Les déchets retirés des eaux à Port Miou pourraient figurer dans une sorte d'inventaire à la Prévert... Parallèlement, l'opération port propre a elle aussi permis d'extraire de la vase de nombreux déchets, dont des filets de pêche.       Les déchets retirés des eaux à Port Miou pourraient figurer dans une sorte d'inventaire à la Prévert... Parallèlement, l'opération port propre a elle aussi permis d'extraire de la vase de nombreux déchets, dont des filets de pêche.

PHOTOS C.R. ET E.RUF

« Comme chaque année, a souligné Yves Attali, le président de l’UNPMC, en remerciant l’ensemble des participants, vous avez retiré 35 m³ de déchets – environ 10 tonnes – enfouis depuis 40, 50, voire 60 ans dans la vase à une époque, celle de l’exploitation de la carrière, celle où le respect de l’environnement n’était pas dans les esprits. Un travail sans fin, chaque année vous retirez ceux qui sont remontés et l’année suivante, de nouveaux détritus encore plus anciens remontent à la surface de la vase. Je vous félicite tous et vous remercie de rester présents à nos côtés, c’est tellement important pour l’avenir de la calanque. Et n’oubliez pas, je vous donne rendez-vous après l’été, en octobre, pour le nettoyage – terrestre cette fois – du plateau.« 

 

Retrouvez l’intégralité de l’article sur le site La Provence.

 

annuaire-plongée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s