POISSONS-BOUTEILLE : L’ARTISTE DÉNONCE LE PLASTIQUE POLLUEUR DES MERS

A raison d’un million de bouteilles d’eau vendues chaque minute dans le monde, la planète croule sous le plastique. Parce que le monde marin en est la première victime, l’artiste Fabrice Cahoreau, alias Bibi, a choisi de dénoncer cette pollution des océans en exposant ses poissons mutants au Musée de la Mer à Sète.

350 millions de tonnes de plastique par an

« En 1950 on produisait 2 millions de tonnes de plastique sur la planète. Aujourd’hui on en est à 350 millions de tonnes produites par an ! Ça veut dire qu’on ne peut pas les recycler … Il va falloir moins consommer. »

Fabrice Cahoreau – Bibi

A la lecture de ces chiffres on n’est pas surpris que Bibi ait fait de cette lutte contre le plastique envahissant son cheval de bataille artistique. Pour cela il a inventé une nouvelle espèce de poisson : le « Piscis Lagoena », le « poisson-bouteille ». Cette créature mutante est faite d’une bouteille en plastique traversée de part en part par un squelette de poisson de la Méditerranée.

19103383.jpg

Installations pérennes ou éphémères

J’ai pris la bouteille parce que c’est un objet que tout le monde connaît et qui est parfaitement inutile ; aujourd’hui on peut boire de l’eau du robinet.

Passionné de paléontologie et de plongée sous-marine, cet ancien orthopédiste se questionne depuis longtemps sur le rapport de l’homme à l’environnement. Bibi parsème le monde de ses installations pérennes ou éphémères. Elles mettent souvent en scène un bestiaire magique qui souligne la convergence entre les objets en plastique et les formes animales.

 

Retrouvez l’article sur Francetvinfo.fr

annuaire-plongecc81e.jpg

Un commentaire

  1. C’est pour cela comme pour tout le reste, la planète ne survivra pas à la folie humaine.
    Les lanceurs d’alerte, la transition écologique les Caps 21, 22, 23, 24…. n’y changeront rien
    Seriez vous près à vivre comme dans les années 60 avec quand même profiter du progrès juste nécessaire, posez donc la question vous aurez une réponse telle que :
    – Vous voulez nous faire vivre à l’âge de pierre !
    Au sujet des besoins énergétiques quand je dis qu’l faudrait accepter une baisse de consommation de 30 % d’énergie, tout le monde est d’accord, mais si vous donnez des détails vous aurez la même réponse
    Alors il faut prendre au sérieux la citation d’Yves Pacalet « l’Humanité disparaîtra ! Bon débarras !! »
    Pour en terminer au sujet des poissons, ce n’est pas difficile. Je suis de ces privilégiés qui ont connu et découvert les fonds marins en 1950. Actuellement c’est devenu par rapport à cette année là, un désert marin !
    Regardez le film des « Le tour du monde des 4 du Moana » et regarder les films de la télé le soir, vous allez vite voir qu’il manque du monde
    Effectivement à part quelques requins et tortues il n’y a que des petites poissons jaunes t et d’autres multicolores de la même taille ! Sauf dans les réserves où tous sont de retour.
    Si vous proposez de faire une réserve intégrale tous les 10 Kms, vous allez vous faire lyncher !
    Ou nos décideurs politiciens vous diront qu’il n’y a pas le financement (ils en ont besoin pour se faire élire)
    Voilà pourquoi je crois en Yves Pacalet, c’est lui qui a raison
    Ne soyez pas impatients, vous allez voir cela va arriver très vite maintenant
    Gérard Loridon. retraité Scaphandrier à 20 ans en 1953

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s