AUSTRALIE : UBER LANCE DES ESCAPADES EN SOUS-MARINS POUR DÉCOUVRIR LA GRANDE BARRIÈRE DE CORAIL !

Du 27 mai au 18 juin, le géant américain Uber va proposer un nouveau type d’expérience à ses utilisateurs : un voyage en sous-marin à la découverte de la Grande barrière de corail au large de l’Australie.

scuber.jpg

Quelques voyageurs chanceux vont bientôt vivre une expérience inédite au large de l’Australie. Ils vont s’aventurer en sous-marin à la découverte de la Grande barrière de corail. A l’origine du projet : le géant américain Uber spécialisé dans les services de transport qui a décrit son initiative comme une première mondiale.

Au total, vingt plongées auront lieu entre le 27 mai et le 18 juin. Chacune d’entre elle durera une heure et se fera à bord du « scUber », un sous-marin piloté à distance et pouvant embarquer deux passagers. Durant les premières semaines, l’escapade démarrera depuis l’île d’Héron située au large de la côté de Gladstone dans la partie Sud de la Grande barrière de corail.

A partir du 9 juin, c’est au large de la côte de Port Douglas que les quelques chanceux gagneront les fonds marins. Ils descendront alors à quelque 20 mètres de profondeur et suivront différents parcours à travers le plus grand récif corallien du monde avant de retrouver la terre ferme. Prix de l’escapade : 3.000 dollars australiens pour deux personnes, soit environ 1.850 euros

« Avoir cette occasion unique d’avoir accès à un sous-marin, qui n’est généralement réservé qu’aux ultra-riches, offrira à un plus grand nombre de personnes l’opportunité de vivre une expérience qui change le monde« , a expliqué Susan Anderson, directrice générale d’Uber Australie et Nouvelle-Zélande.

australie-uber-lance-des-escapades-en-sous-marin-pour-decouvrir-la-grande-barriere-de-corail

Patrimoine menacé

Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, la Grande barrière de corail constitue le plus grand récif corallien au monde, avec une surface dépassant les 340.000 kilomètres carrés. Elle représente un écosystème précieux pour plus de 1.500 espèces de poissons et variétés de coraux. Mais de nombreuses menaces, notamment la pollution et le changement climatique, pèsent sur elle.

Ces dernières années, le phénomène de blanchissement des coraux a atteint des niveaux préoccupants qui font craindre le pire quant à l’avenir de la Grande barrière. Pour le projet « scUber », le géant américain s’est ainsi associé à Citizens of the Great Barrier Reef, une organisation qui oeuvre à protéger et conserver les récifs coralliens à travers le monde, en utilisant la technologie et une approche collaborative.

« A Uber, nous pensons que de bonnes choses arrivent quand les gens se déplacent – qu’il s’agisse d’emmener les gens d’un point A à un point B dans leur ville ou de réaliser leurs rêves en découvrant la plus grande merveille naturelle du monde, la Grande barrière de corail », a précisé dans un communiqué, Susan Anderson.

 « Nous sommes impatients de voir comment nos visiteurs vont adopter cette nouvelle forme de mouvement et devenir des défenseurs du récif pour les années à venir« , a-t-elle poursuivi. Uber a prévu de donner 100.000 dollars australiens (environ 60.000 euros) à Citizens of the Great Barrier Reef pour l’aider à financer ses programmes ainsi que l’équivalent de la valeur de toutes les plongées effectuées en scUber.

 

Retrouvez l’intégralité de l’article sur geo.fr

annuaire-plongecc81e

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s