En Micronésie, plongée dans l’empire des épaves

REPORTAGE – Isolé dans un recoin du Pacifique, le lagon de Chuuk abrite le plus fabuleux cimetière marin de la Seconde Guerre mondiale. Une plongée fascinante au cœur de l’histoire du XXe siècle.

XVM362d99c6-5e06-11ea-9c85-d7ef360e0ffd.jpg

La mer enveloppe le plongeur et l’emporte vers les profondeurs. Dans la clarté du Pacifique, la poupe d’un navire perdu jaillit à l’horizon du masque. Doucement, on palme vers le silence et la nuit des temps… En février 1944, l’archipel micronésien de Chuuk se fit l’arène d’un combat ravageur de la guerre du Pacifique. Au sud de Guam, à l’est des Philippines, les forces américaines répondaient au bombardement de Pearl Harbor. Depuis, dans les tréfonds du lagon, l’océan veille sur un arsenal de navires, avions, chars, camions… Une stupéfiante nécropole qui fait de chaque plongée une descente dans le passé. Voilà quarante ans que Lance Higgs a ancré un ancien baleinier norvégien converti en bateau de plongée au cœur de ce champ de bataille. À bord, la routine s’installe rapidement, entre les explorations maritimes et les histoires du capitaine au long cours.

 

Lire la suite sur lefigaro.fr.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s