Une mine sous-marine d’ocre rouge vieille de 12 000 ans a été découverte au Mexique

Dans le sud-est du Mexique, une équipe de plongeurs a découvert la plus grande mine sous-marine connue en Amérique. Nos ancêtres auraient exploité ce site dangereux pendant plus de 2000 ans pour y récolter de l’ocre rouge, destiné à la peinture et à la médecine.

Il y a près de 10 ans, des restes humains datant de 13 000 ans avaient été retrouvés dans des grottes sous-marines
de la péninsule du Yucatán, au Mexique, laissant les scientifiques perplexes.

L’inondation du site, estimée à 8000 ans, a permis de le conserver en très bon état. Mais, si le site était autrefois sec, il n’en demeurait pas moins dangereux et difficile d’accès. Alors, pourquoi les hommes s’aventuraient dans de tels endroits…

 

Lira la suite sur www.science-et-vie.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s